lundi 24 mai 2010

interview : Isabelle Arvers


Isabelle Arvers est auteur, critique et commissaire d’exposition indépendante.

Son champ d’investigation est l’immatériel au travers de la relation entre l’Art, les Jeux Vidéo, Internet et les nouvelles formes d’images liées au réseau et à l’imagerie numérique. Après avoir organisé de nombreuses expositions en France et à l'étranger elle collabore régulièrement avec le Centre Pompidou et des Festivals français (la Villette Numérique, Mal au pixel...) et internationaux. Elle intervient aussi régulièrement dans la revue Amusement.

Du 4 au 6 Juin prochain elle sera membre du comité de pilotage et du jury du Artgame Week-end (54h de challenge pour créer des apps mêlant gameplay et vision artistique sur mobile) à la Cantine à Paris.


1. Votre 1er souvenir artistique ?
Née dans une famille d'artistes, la réponse risque d'être un peu longue!

Quand j'étais petite, un de mes frères – Jean-Luc - faisait les Beaux Arts à Bordeaux. J'ai donc vu son travail, assisté à des rencontres entre étudiants en art et galeristes... Il a aussi été quelque temps l'assistant de Sol Lewitt. Je me souviens donc de mon frère en train de peindre des aquarelles de dégradés de bleux à la plage et se servant de l'eau de mer pour peindre, ou sur une échelle en train de peindre de grands ronds et de grands carrés dans les rues de Bordeaux...

Et puis, je me souviens du journal qu'ils avaient créé avec un autre de mes frères – Frédéric - qui s'appelait Quais. C'était un magazine culturel gratuit bicolore en noir et bleu. Jean-Luc était maquettiste et Frédéric, rédacteur en chef. Valérie de St Do de Cassandre y écrivait des articles. Frédéric, à l'époque demandait à des artistes des originaux à publier dans Quais. Je me souviens donc d'une création de Combas pour Quais, éditée en noir et blanc. Enfin, à huit ans, avec mon frère Jean-Luc, je suis allée à Paris visiter des musées et des galeries pendant toute une journée. J'ai adoré ce moment et je me souviens entre autres avoir visité ce jour-là l'exposition “Vienne fin de siècle” au Centre Pompidou et avoir été choquée de voir des aquarelles d'Hitler!

Pour terminer, j'aimerais parler de mon premier souvenir artistique “numérique”, il s'agit d'une oeuvre vue au Moma lorsque j'avais 19 ans de Tony Oursler : une poupée en chiffon sur laquelle était projetée une vidéo de personne qui crie. J'avais adoré, c'est ce qui a dirigé mon parcours par la suite.

2. Le meilleur jeu vidéo que l’on vous ait offert ?
GTA 3 ! On me l'a offert quand j'étais allée négocier un partenariat avec Rockstar pour une exposition.
Le pire ? Enter the matrix... vraiment pas terrible!

3. Le jeu vidéo auquel vous aimeriez rejouer ?
Donkey Kong

4. Le pseudo que vous n’avez jamais oser utiliser ?
Zaboune

5. A quel moment aimez-vous réfléchir / créer ?
Le matin j'écris bien et je travaille bien, la créativité n'a pas d'heure!!

6. A quoi ressemblera l’art dans 50 ans ?
De plus en plus immatériel...
dans 5000 ans ? Il se logera dans les particules d'air que nous respirerons.

7. Quel jeu vidéo méconnu ouvrira un nouveau genre ?
Les jeux sonores sont assez peu souvent de grands succès commerciaux, ils sont selon moi un genre à développer. Il y a aussi les jeux à réalité augmentée, intrusifs dans la vie quotidienne, un peu comme le travail des artistes anglais Blast Theory ou le jeu In Memoriam de Lexis Numérique.

8. Quel jeu video n’aurait jamais dû exister ?
Ethnic Cleansing

9. Le jeu video idéal pour l’apéro ?
Kick Ass Kung Fu, une oeuvre de Animatiokiione, des finlandais, je crois. Trop bien ! C'est une installation interactive dans laquelle on doit se battre avec des personnages dans un jeu. Une caméra filme les joueurs sur fond bleu et incorpore leur image dans le jeu. Les mouvements des joueurs filmés sont amplifiés et même quelqu'un qui ne sais pas se battre, devient très vite accro ! Idéal pour l'apéro, on se dépense, on a chaud et bien entendu il faut boire pour se remettre. Une installation qu'on avait présentée à Mal au Pixel à Mains d'oeuvres en 2006.

10. Quelle collaboration artistique aimeriez vous provoquer ?
Une performance WJ-S le projet d'Anne Roquigny, avec David Lynch...

11. Le jeu vidéo dont vous avez peur ?
America's army : son potentiel de manipulation me fait peur.

12. Le jeu vidéo auquel vous aimeriez jouer, maintenant ?
Katamari

13. Le film qui vous donnerai envie de monter une exposition ?
Dernièrement j'ai eu un coup de coeur pour la vidéo Super Rick de Rick Castro, un artiste brésilien. Elle m'a donné envie de faire une exposition et quand nous avons travaillé à la programmation du Festival Gamerz avec le collectif Dardex à Aix-en-Provence, nous avons présenté Super Rick, le superhéros qui vient du monde violet pour sauver l'univers avec ses pouvoirs glitter.

Il y a aussi Time Code de Mike Figgis. Pour Villette Numérique en 2002, nous avons monté le projet de faire venir Mike Figgis pour qu'il remixe en temps réel les 4 sources du film, il est finalement venu faire cette performance en 2003.

14. L’oeuvre d’art mésestimée que tout le monde devrait connaître ?
Neen ! neen ! neen ! et tous les artistes Neen : Miltos Manetas, Angelo Plessas, Andreas Angelidakis, Mai Uead, Nikola Tosic, Rafael Rozental, etc, etc, etc... C'est connu, mais pas assez et moi j'adore!

15. Le jeu vidéo que vous n’aimeriez pas être ?
Supermario : trop crevant!

16. L’artiste que vous aimeriez exposer ?
Il y en a plein! Tellement! Yucef Mehri, Amy Franceschini, Mobileskino, ...

17. Quel mélange de courant artistique aimeriez vous faire ?
Tout mélange est par nature intéressant, potentiellement... Dada, Fluxus, net.art, gameart...

18. L’album de musique idéal pour écrire ?
Lisa Show, ou en ce moment j'écoute beaucoup Hippie not hippie.

19. Avez vous déjà eu des hallucinations visuelles ou auditives ?
Oui, la première, toute petite, j'ai vu mon chat arriver vers moi en squelette... un mois après, le chat se faisait écraser. J'en ai eu aussi à l'époque des rave party au début des années 90 avec les images fractales, les lunettes, les kaléidoscopes.

D'ailleurs, à ce propos et pour tous ceux qui ne l'auraient pas déjà fait, il est primoridal d'aller voir Enter the void de Gaspard Noé. C'est ce que j'ai vu de meilleur au niveau rendu visuel à ce sujet.

20. Comment aimeriez vous mourir ?
Je ne me suis jamais posé la question... les éléments me viennent en tête, air, eau... mais rien ne me tente finalement!


Aller sur le site du ArtGame Weekend 2010, aller le site d'Isabelle Arvers et voir sa chaîne youtube.


Crédit Photo : Agence PasseMuraille Strasbourg.
(Photo prise dans le cadre d'une performance WJ-S en février 2010.)

2 commentaires:

Julien Bayle a dit…

bravo bravo !!
elle est trop forte!

Reality Check a dit…

et elle est cool !

Publier un commentaire