samedi 4 février 2012

Interview : Nowaki Music - Net label (Marc Jolibois)



Le label Nowaki va publier son 100e album ce week end. Gratuitement. Nowaki est un net label exigeant qui "édite et diffuse des artistes qui s’intéressent aux pratiques musicales et sonores d’aujourd’hui." Marc Jolibois et Sébastien Linares, les deux responsables de Nowaki proposent "un catalogue de musique intimiste et hybride", et concilient "les nouvelles pratiques électroniques, la composition contemporaine, l’art et le design sonore."

Marc Jolibois : "Nowaki est totalement libre car on a choisi la gratuité. Plus d'argent. Faire ce qu'on veut comme on veut, sans avoir à rendre de compte. On bosse pour la grâce, c'est une démarche artistique complète. Et tous ceux qui nous on rejoint sont dans la même optique." Les artistes Nowaki vivent musicalement par les concerts, le label est une vitrine, Nowaki est un relai. "On a une vrai audience et une bonne fréquentation quotidienne, on est libre, comblé, heureux et motivé."

Marc Jolibois est aussi Traqueurs de Combes, il a répondu à nos questions :


1. Votre 1er souvenir musical ?
Richard Anthony : “J'entend siffler le train”, à Ivato, Madagascar, je devais avoir entre1 et 2 ans.

2. Le meilleur disque que l’on vous ait offert ? Le pire ?
Le meilleur cadeau : Chrome : “ Red exposure”, en vinyl
Le pire cadeau : Magma : “Inédits

3. Le 1er disque que vous ayez perdu ?
Etant Donnés : “ Plutôt l'Exil Du Cinq Doré” (45t).
       
4. Votre nom de groupe de musique imaginaire ?
“It's what's happening” ou parfois “Skymarshall”

5. A quel moment aimez-vous faire de la musique ?
Tous les jeudis (jour où je ne travaille pas), de 9 heures à 22heures, avec quelques pauses, ou bien certaines soirées avec mes amis Fabrice ou Fred, sinon dans notre coin de montagne (Oô), en travaillant direct dehors, fameux

6. A quoi ressemblera la musique dans 50 ans ? dans 5000 ans ?
Dans cinquante ans, les travaux théoriques et pratiques de James Tenney seront enseignés dans les conservatoires, Morton Feldmann sera considéré comme un classique (quoiqu'un peu “post”), les tables tactiles auront été troquées contre des instruments holographiques et sensitifs, directement conectables aux systèmes sanguins ou nerveux, aux flux hormonaux, aux humeurs,  ou encore au cerveau quand il rêve, et ça marcherait avec très peu d'eau...

Dans 5000 ans, il n'y aura que des scorpions sur Terre ( peut-être un grand retour du hard-fm, arf ! )

7. Quelle a été la rencontre capitale de votre vie ?
Il y en a eu plusieur, mais musicalement parlant, ce sera Sébastien Llinarès, qui m'a fait passer de l'image au son, comme ça, juste en me disant “ vas-y”

8. Quel album n’aurait jamais dû exister ?
David Bowie : “Let's dance”... un suicide artistique.

9. L’album idéal pour l’apéro ?
 People like us : ”24 hours like ours” en shuffle

10. Votre featuring rêvé ?
Mark E Smith.

11. Le disque dont vous avez peur ?
Women of the SS : “Call of all females

12. Le disque que vous aimeriez écouter ?
John Cage : “one9+108” (mode108, Cage collection n°26)

13. Le film qui vous donne envie de faire la musique ?
Bela Tarr : “Satantango

14. Le morceau méconnu que tout le monde devrait connaître ?
Louis Andriessen : ”De Tijd (le temps)

15. L’album ou l’artiste que vous n’aimeriez pas être ?
Anton von Webern, à cause de sa  mort stupide : assassiné par un soldat Américain le jour de la libération de Vienne, alors qu'il venait d'achever son opus 36.

16. La reprise que vous aimeriez faire ?
The Fall : “Who makes the Nazis? ”.

17. Le mashup que vous aimeriez faire ?
Les dernières mesures de l'adagio de la “4ième symphonie” de Gustav Mahler (en boucle) + “Thirty pièces for five orchestras” de John Cage + “Littoral glades” d' Entia... et un projet en cours autour des Numbers de Cage, genre : one + one2 + one3 + one4 + one5 + one6 + one7 + one8 + one9 + one10 + one11 + one + one13 simultanéments, et appliquer la méthode à n'importe lequel  des  52 Numbers, voire, en mélanger :  seven + seven2 + twenty-six + fourteen, sublime, en terme d'écoute...

18. Le texte que vous aimeriez mettre en musique ?
Charles Baudelaire : “L'invitation au voyage”, pour faire mieux qu'Henri Duparc

19. Avez vous déjà eu des hallucinations auditives ?
J'en ai en permanence, sinon, je m'en fabrique

20. Comment aimeriez vous mourir ?
Je n'aimerais pas mourir, mais puisqu'il le faut... ce serait en regardant la mort en face, les yeux ouverts, et rendre le dernier souffle parmis mes proches en regardant les montagnes, savourer tout jusqu'au dernier son


Pour bien débuter dans le catalogue Nowaki, nos préférences : Barascud - Soulèvements ; Traqueurs de Combes  - Gakona ; Vompleud - Now hackies friday poupoules. 

Le reste vous appartient... Ecouter l'intégral du catalogue Nowaki

Traqueurs de combes - Quiet weapon for bilent war (2011)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire