dimanche 27 septembre 2009

Interview : The Konki Duet


Les Konki Duet sont 3 filles (Tam, Kumi & Zoé selon l'ordre de la photo) qui font de belles chansons pop complexes et répondent parfois aux interviews d'une seule et même voix un peu schizophrène.


1. Votre 1er souvenir musical ?
Debout, à 8 ans, face à un mur de 45 tours, je me pose des questions sur le rock. Ma conclusion : si c’est en français, ce n’est pas du rock. Finalement j’achète un disque de Madonna.
Taiko, le tambour japonais que ma mère pratiquait quand j’étais petite.
La platine vinyle que mes parents m’ont sacrifiée.

2. Le meilleur disque que l’on vous ait offert ?
The plastics, le groupe japonais des années 80 en vinyle.

Le pire ?
un double live de Genesis, avec des soli de batterie de 10 min dans chaque morceau.

3. Le 1er disque que vous ayez perdu ?
On m’a volé Bossanova des Pixies PLUSIEURS FOIS.
Thunder perfect mind de NWW, il ne me reste plus que la pochette.

4. Votre nom de groupe de musique imaginaire ?
Ah, j’en ai plein !
Mon groupe de variété qui fait un tube par heure : microsillon.
Mon groupe de rock qui joue le vendredi dans les MJC : Bubble Gorge.
Mon groupe fabriqué de toutes pièces (4 nanas super belles et un mec qui sert à rien) : MACROPENIS.

5. A quel moment aimez-vous faire de la musique ?
Toute seule : le soir en pyjama. Avec les filles : toute la journée, du moment qu’il y a du soleil et du thé.

6. A quoi ressemblera la musique dans 50 ans ?
Complètement formatée dans 50 ans, comme les tomates au Franprix qui ont toutes la même tête.
Retour au vinyle.

dans 5000 ans ?
A la musique qu’il y aura eu 25 ans auparavant.

7. Quel album ignoré ouvrira un nouveau genre musical ?
L’Orgue Mystique, de Charles Tournemire (l’excellent producteur Emiliano Flores assure le grand retour de Monsieur Tournemire qui « devrait enfin avoir la place qu’il mérite dans l’Histoire de la Musique »).
Marine girls de Marine girls, une des membres est Tracey Thorn, la chanteuse de everything but the girl.

8. Quel album n’aurait jamais dû exister ?
MOBY : PLAY

9. L’album idéal pour l’apéro ?
“oh, good grief!” de Vince Guaraldi Trio.
Une compile surf.

10. Votre featuring rêvé ?
Robert Wyatt. Aaron des Liars.
Avec Hosono Haruomi, Cornelius et Yano Akiko.

11. Le disque dont vous avez peur ?
Un 45 tours de L’Apprenti Sorcier que j’avais quand j’étais petite.
Les histoires lues par Jean Topart.

12 .Le disque que vous aimeriez écouter ?

Un truc d’automne du genre Nick Drake. Ou alors le quatrième album de The Konki Duet.

13. Le film qui vous a donné envie de faire la musique ?
Annie, comédie musicale américaine.

14. Le morceau méconnu que tout le monde devrait connaître ?
You don’t own me, Leslie Gore.

15. L’album ou l’artiste que vous n’aimeriez pas être ?

Trans de Neil Young.
France Gall des années 90.

16. La reprise que vous aimeriez faire ?
J’en fais une par semaine. La prochaine : United de Throbbing Gristle
California Soul de Marlena Shaw.

17. Avez vous déjà eu des hallucinations auditives ?
Oui, souvent, d’ailleurs dans The Konki Duet on appelle ça des audions. Les audions que l’on arrive à concrétiser donnent parfois de très beaux morceaux.

18. Comment aimeriez vous mourir ?
Pas tout de suite, en tout  cas.



The Konki Duet - Inflammable

"Ensemble", le nouvel EP des Konki Duet est disponible chez TEAMS.
Suivre les Konki Duet sur : myspace, deezer & leur site.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire